Les monocyclistes brévinois de l’association Cirqu’en Retz et leur équipe de basket « BAM » nous accueilleront ce weekend, les 21 et 22 janvier 2017, pour le premier tournoi de monobasket de l’année.
 
Monobasket ? Pas seulement, puisque les BAM nous suggèrent fortement de suivre le thème de l’année. Après les moustaches de 2015, YMCA en 2016, les chaussettes de 2017 ! 
 
Les BAM auront eu quelques imprévus côté organisation : pas de logement dans le camping voisin contrairement aux années précédentes, un seul gymnase, et de nombreuses équipes venant de loin… qui ne viennent finalement pas. Ce tournoi a failli passer à la trappe !
 
Il en faut heureusement plus pour décourager les basketteurs de l’ouest (élargi) : le tournoi aura bien lieu. Ouf !
 
Quoi ? Un seul gymnase pour jouer, dormir, boire et manger et l’assurance de ne pas marquer de points au classement de la ligue ? Cinq équipes se moquent de ces détails et seront présentes pour tenter de monter sur la première marche du podium (« sur le podium » tout court, c’est presque trop facile !).
 
On retrouvera donc ce week-end deux équipes locales, pour l’instant dénommées BAM 1 et BAM 2, mais qu’on espère pouvoir identifier facilement grâce à des chaussettes différentes.
Les voisins de Rennes Monostars seront également de la partie, avec une seule équipe pleine de gnaque composée des joueurs habituels.
Et, de plus loin (on a dit « grand ouest élargi), les Roule Ta Bille et les Anim’à Fond feront les 4 heures de route requises pour venir participer à cette événement incontournable du mois de janvier.
 
Mon pronostic sportif ? Je préfère ne pas le révéler, mais je sens par contre que les BAM risquent de faire fort sur le plan « monochausket » étant donné leur préparation. Mais si vous connaissez bien les AAF, RMS et RTB, vous savez comme moi qu’ils ne se laisseront pas faire même à côté du terrain !
 
Rendez-vous samedi matin à 9 heures au gymnase de la Guèrche à Saint-Brévin (44) pour une explosion de couleurs sur nos mollets !
 
Pour toute question, contactez Eric ou Bertrand via Facebook.
 


Afficher une carte plus grande

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.