Deuxième tour pour le tournoi de Bordeaux ! Bon, enfin, le premier était pas vraiment à Bordeaux. C'était La Teste de Buch. Bon. Par contre, c'était vraiment un tournoi. Quoi qu'il en soit, présentons l'événement !

Bordeaux est connu pour ses quais, son fleuve, euh, le… vous savez, le… ah oui, la Gironde ! Bon, et puis Bordeaux, c'est la place des Quinquonces. Et aussi son omniJuppé. Le grand théâtre et la place de la Bourse.

Trève de bavardage, pour l'ensemble de l'international, de l'univers, Bordeaux est connu pour ses monogygotes. Du latin, mono, un seul, zygote, en gros, des jumeaux. Quoi ? Gygote, pas zygote ? Ah oui, bien sûr, le club de monocycle !

Le club qui organise donc ce week-end le tournoi de monobasket qui cloture la saison 2014-2015. Huit équipes seront à Bordeaux, surement attirés par la spécialité du coin : le vin rouge bien sûr.

Pour accompagner le vin Bordelais (une équipe), il y aura les quenelles lyonnaises représentées par le Woom. Cirqu'en Retz apportera les huitres en provenance directe de la loire-atlantique. Une baguette parisienne sera fournie par les Roule Ta Bille. Nous aurons également du Cotignac d'Orléans (ouai, moi non plus je connaissais pas, merci google), grâce aux Anim'à fond, Cotignac qui permettra de garinir les crêpes des Monostars rennais. Enfin, une équipe mixte avec des Roule Ta Bille et des Monogygotes apportera du fromage, parce que le fromage, c'est partout en France ! On terminera avec des petits LU nantais bien entendu, grâce à l'AOC rond !

En entrée le samedi, les équipes sont séparées en deux poules. Le Woom noir affrontera Cirqu'en Retz, Monostars et RouletonMog. Un parcours tranquille pour les Lyonnais qui devrait sortir en tête sans se fatiguer. Les Cirqu'en Retz s'adjugeront la deuxième place, devant les monostars, et les Rouletonmog. A mions que ceux-ci qui reçoivent un renfort venu d'outre atlantique ne fassent chuter les rennais. Ils en ont le potentiel.

L'aute choix pour l'entrée sera composé des AOC rond, qui sauf accident domineront les Anim'à fond, suivront les Monogygotes, et en queue de peloton, les Roule Ta Bille (qui ont signé le transfert du siècle avec l'arrivée de Martin Charrier pour 3 millions de Bries de Meaux).

Nous attaqueront ensuite le plat principal : deux poules élites et espoir qui permettront aux équipes d'affronter ceux qui ont un niveau équivalent. De quoi goûter à du beau jeu ! Enfin, des phases finales auront lieu, où les premiers de la poule espoir auront encore la possibilité de ravir une place en battant les derniers de la poule élite. Le dessert sera constitué de l'ensemble des matchs de classement.

Un tournoi fort goûtu ! Il sera salé par la présence paralèlle d'un tournoi de Mölkky. A bientôt à Bordeaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.