Un vrai kinder. Du chocolat autour, une jolie apparence extérieure, il fond sous la langue et pouf, pleins de surprises à l'intérieur ! C'était le tournoi de monobasket de Bordeaux organisé par les Monogygotes, et c'était le week-end dernier. Photos de Xavier Le Quesne.

Les poules se sont déroulées le samedi. Woom, BAM (Cirqu'en Retz), Rennes Monostars et une équipe recomposée constituaient la première poule. Comme prévu, les Woom ce sont sortis tranquillement de là, malgré l'absence de plusieurs joueurs majeurs. Les BAM ont accroché sans grosse frayeur la deuxième place, et les rennais ont battu sur un score étriqué (8-4) l'équipe RouleTonMog.

Dans la deuxième poule, les AOC, favoris sur le papier ont beaucoup pâti de l'absence de deux joueurs fondamentaux dans l'animation de leur jeu : Antoine Dubranna aka Toinou et Frank Tricard aka Knarfi. Peu inspirés ce samedi, il se font successivement battre par des Monogygotes en pleine forme, et par des Anim'à fond pourtant pas non plus avec leur meilleure composition d'équipe. Les trois matchs entre AOC, Monogygotes et Anim'à fond se sont joués à un seul panier ! Beaucoup d'ambiance pour soutenir ces équipes dans leurs combats épiques ! Ce sont donc les Bordelais vainqueurs également des Orléanais qui prennent la première place de la poule, suivis par Anim'à fond, et l'AOC rond, qui accompagne donc les Roule Ta Bille (logiques derniers) en poule espoir pour la suite du tournoi.

Mais voilà, quand on s'appelle AOC, on a une fierté. Et quitte à revenir du fin fond des enfers, on n'en reste pas là. L'AOC entame peu à peu une remontée fantastique. Au début difficile, puisqu'il peinent encore un peu à affirmer leur jeu en poule espoir, mais ils ont suffisamment de marge, ils remportent tous leurs matchs. Derrière, les Monostars crêpes assurent tranquillement la deuxième place, suivis des Roule Ta Bille, faciles vainqueurs des RouleTonMog.

 

En élite, pas de soucis pour le Woom. Je l'ai déjà dit ? Je le dis à chaque fois. Si vous n'êtes pas encore habitués, va falloir s'y faire, ou bien les battre. Derrière, les Monogygotes montrent à tous qu'ils n'en sont pas là par hasard. Ils s'imposent de nouveau sur Anim'à fond (16-14), puis sur BAM (certes amputés de leur pivot, Magic Jojo). On n'arrête plus les Bordelais à ce tournoi !

Bam s'impose ensuite sur Anim'à fond, laissant aux Orléanais le soin délicat de défendre leur place dans la première moitiée de tableau contre l'AOC. Le match couperet arrive, beaucoup de pression sur les épaules des deux équipes. Elles se rendent coup pour coup. Un Thierry on fire (9 points) portera finalement son équipe vers la victoire, encore une fois d'un seul panier. Tout espoir est maintenant permis pour l'AOC, de retour vers ses sommets habituels.

Seulement voilà, en demi-finale, le Woom est un trop gros morceau, les Ronds revenus des enfers devront se contenter d'une petite finale. L'autre demi-finale est épique, et ce sont les locaux qui la remportent avec un score une fois de plus très serré, seulement trois points d'écart. Aux Monogygotes donc, l'insigne honneur de jouer une finale contre les triples champions du monde en titre.

La finale ne fait pas un pli. Les noirs ont l'expérience de ce genre de rendez-vous, et si les première minutes sont équilibrées, très vite, les grands intérieurs des Wooms font la différence (Pierre-Arthur Teste d'Armand aka Tutur avec 15 points et Florian Millet-Naas avec 11 points). Les noirs rappellent à tous qui sont les patrons.

BAM affronte l'AOC pour la dernière place sur le podium. Ceux-ci sont enfin retrouvés, ils dominent cette demi-finale pour arracher le podium qui se fermait pourtant à eux la veille. Un beau tournoi de la part des roses et bleux.

Dans les demi-finales basses, les Rennais s'inclinent contre les parisiens, là encore d'un seul panier. Un match difficile et tendu jusqu'au bout. Pendant ce temps, Anim'à fond domine RouleTonMog.

Les Orléanais feront de même ensuite avec les Roule Ta Bille, prenant donc la cinquième place du tournoi. Les monostars boivent le calice jusqu'à la lie et produisent un anti-match. Ils s'inclinent donc contre l'équipe rouleTonMog qui aura progressé tout le long du tournoi, suffisamment pour arracher cette septième place, là encore d'un seul panier !

Je crois que c'est le tournoi de l'histoire de la ligue de monobasket qui aura vu le plus de matchs se jouer à un seul panier. Des surprises, des matchs serrés, et plein de bonne ambiance ! Félicitations aux Monogygotes pour leurs perf, tant sur le terrain que pour l'orga !

En parallèle se déroulait un tournoi de Mölkky. L'ambiance était très détendue, et les jeux bon enfant ! Que du bonheur. Côté popote, nous avons eu droit à de la cuisine Sénégalaise, un régal pour les papilles.

Un bon bilan, pour un bon tournoi ! A refaire l'année prochaine.

La saison de la ligue 2014-2015 se termine donc avec ce tournoi. Les Woom restent les maîtres incontestés des parquets monocyclistes. Ils s'imposent après avoir remporté tous les tournois de la saison. Les AOC ronds prennent la deuxième place, et montrent à tous qu'on peut être une équipe de papa et jouer les premiers rôles !

A la troisième place, Anim'à fond, une équipe qui a explosé au plus haut niveau cette saison, et dont il faudra se méfier la saison prochaine. Une belle réussite pour les Orléanais. Viennent ensuite Cirqu'en Retz, constants dans les premiers rôles, mais un peu moins présents en tournoi. Puis les cycl'Ass qui ne perdent que contre le Woom, mais ne viennent pas assez aux différents tournois pour prétendre à une meilleure place. Pour rappel le système de classement favorise la présence à un nombre pas trop faible de tournois. Viennent ensuite nos amis Belges des Wheel Frites, puis les Rennes Monostars crêpes, les monogygotes,…

Voir tout le classement.

La saison 2015-2016 commence à Scionzier du 29 au 30 août !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.