Le week-end du 24-25 mai se déroulait en Alsace le cinquième tournoi de la ligue de monobasket de la saison 2013-2014. Un tournoi convivial, pour du monobasket intense et fun.

Samedi midi, les équipes arrivent peu à peu et s'installent au soleil pour manger. Convivial et sympa, mais il ne faut pas traîner. Les premiers matchs commencent dès 13h.

Dans la première partie, les équipes sont divisées en deux groupes. Elles s'affrontent pour déterminer leur place dans la phase finale : trois équipes dans le groupe supérieur, six dans le groupe inférieur. Du coup, si les premiers de poules passent directement dans le groupe supérieur, il faut un match pour départager les deuxièmes. Les Woom noirs et les Cycl'ass gagnent tranquillement leur billet pour le haut du tableau. Ce sont donc les Wheel frites et les Anim'à fond qui s'affrontent dans un match couperet pour la troisième place en haut. Les dés sont jetés, les Belges marchent férocement vers l'avant et rejoignent le trio de tête.


Toutes les photos sont de Xavier Le Quesne.

La deuxième partie verra donc les 6 équipes du bas de tableau s'affronter dans des matchs de 2 x 10 minutes, pendant que les trois équipes de haut de tableau s'affronteront en 4 x 10 minutes, le temps d'un match complet de basket à pied.

Les Woom noirs ont présentés une équipe affaiblie lors de ce tournoi : pas mal de cadres manquaient à l'appel. Mais à Lyon, on a de la ressource, et lorsque certains cadres sont absents, d'autres joueurs arrivent et montrent que leur niveau ne laisse franchement pas à désirer. Florian, Maureen et Cédric ont parfaitement tenu leur place ce week-end, soutenus par les habitués : Romain et Pierre-Arthur. L'équipe a bien tourné et a dominé ses matchs en deuxième phase. Les Cycl'ass ont tenté, et ils sont même revenu à 7 points de leurs ainés Lyonnais pendant le match, mais en vain.

Le Woom noir remporte donc le tournoi, pour un sans faute jusqu'à présent cette année. La deuxième place s'est donc jouée entre  les Belges de Wheel frites (Louvain-La-Neuve) et les Franco-Suisse de Cycl'Ass, dans un match acharné. Les Belges ont tenu le rythme en première parti de match, avant que les accélérations des frères Caire ne tuent le match, et tout espoir de deuxième place pour les rouges.

Dans la poule du bas, les Anim'à fond ont dominé sans problème les autres équipes. Il finissent donc quatrième du tournoi, devant les locaux : les Troubadours. Suivent ensuite les Roule Ta Bille, puis l'équipe mélangée des Roule ta Crêpe. Enfin, les deux équipes juniors, qui se sont affrontées dans un tournoi à l'intérieur du tournoi. Ces équipes ont chacune leur élément fort, et l'un des juniors Cycl'one n'avait même de junior que le nom. Ce sont donc les Cycl'one de Scionzier qui ont dominé le classement « junior », devant les locaux, les Troubi.

Ce format à trois d'un côté et six de l'autre est un peu surprenant, et a fait débat. Il a cependant des avantages : permettre aux plus grosses équipes de jouer des matchs complets (4 x 10 minutes), éviter qu'il y ait trop peu d'équipes dans le groupe des juniors. Ce format répartit peut-être un peu mieux les équipes selon leur niveau, permettant plus de matchs intéressants. Mais il y a des inconvénients : le podium par exemple, est déterminé très tôt dans le tournoi, même si l'ordre des équipes reste à définir. Et la répartition des matchs entre les deux jours pour certaines équipes était assez inégale, puisque certains avaient quasiment fini leur tournoi le samedi soir (conséquence peut-être du fait de mettre de long matchs le dimanche). Bref, un format intéressant, avec ses détracteurs et ses afficionados. 

Mais l'Alsace, c'est aussi et surtout une gastronomie typique, que les Troubadours ont tenu à nous présenter. Samedi soir, une grande soirée Flammenküche était prévue. La cuisson dans les fours à bois, pour des Flammenküche typiques. La soirée était extrêmement conviviale, et parfaitement réussie. Un vrai plaisir de partager ce bon repas avec l'ensemble des monobasketteurs présents au tournoi ! Mais ce n'est pas tout, dimanche midi, ce sont les Spätzles qui ont agrémenté notre ordinaire. Et ce n'était pas de la préparation industrielle, une belle réussite, fort agréable lorsqu'on fait du sport. Choucroute pour l'année prochaine ? Enfin, les équipes sont reparties avec du vin d'Alsace, ce qui n'est pas pour nous déplaire !

Réagir sur le forum.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.