Ce week-end, se déroulait le dernier tournoi de la saison 2012-2013 de la ligue de monobasket. Les Troubadours made in Brumath nous accueillaient lors d'un tournoi chaleureux où l'animation avait une jolie place, bien trouvée !

A notre arrivée, nous avons tous reçu un ordre de mission qui nous donnait un défi, et une cible parmi l'ensemble des participants. Lorsque l'on réalise l'un de ces défis, on récupère la cible de sa première victime, etc. À ce petit, jeu, c'est le jeune Zack du club local qui a été le serial killer le plus efficace du week-end. Pan ! Pan ! Pas moins de neuf victimes sont tombées. Une jolie performance.
 
Mention spéciale également pour le grand jeu organisé le samedi soir, qui n'a peut-être pas eu le succès escompté. La fatigue a rattrapé un peu trop vite !
 
Et la bouffe mes amis, complètement Alsacien, Flammenküche (cuite au fur et à mesure dans des fours à bois) et Spätzle ! En quantité bien suffisante, pour rassasier des sportifs comme nous. L'organisation était sans faille et s'est donc déroulée sans accroc, un très bon week-end de monobasket.
 
Côté sportif, le bilan est plus mitigé. Est-ce la fin de saison, où le côté excentré du lieu en France, seuls huit équipes étaient présentes. Et peu d'entre elles pouvaient afficher leur effectif au complet. L'absence des deux AOC comme d'une Cycl'one forte ont donc fait de ce tournoi une promenade de santé pour le Woom. Trop facile, même pas drôle comme ils l'ont constaté eux-même.
 
 
En finale, leur victime était une belle équipe d'Anim'à fond soutenue par Frank de l'AOC. Cette équipe à la moyenne d'âge très jeune promet, et si la progression continue, ils pourront faire mal la saison prochaine.
 
A la troisième place, les Belges de Louvain confirment tout le bien qu'on pense d'eux. Ils ont développé tout le week-end un jeu de passe propre et très agréable à voir.
 
A la quatrième place, une équipe Troubadours chaotique. On joue ensemble, on ne joue pas ensemble. Mais on joue bien. Vu les individualités présentes dans cette équipe, leur potentiel est énorme.
 
L'équipe Cycl'one junior (mais pas trop) arrache la cinquième place, s'appuyant sur le jeu rapide et physique de Jérémy Caire. Il faut souligner les bons placements et le joli jeu des petits jeunes qui l'accompagnaient.
 
A la sixième place, Anim'à fond deux. Cette équipe hétérogène a beaucoup pâti du manque d’entraînement de ses joueurs. De fortes individualités, mais un collectif difficile. Dommage, car on sent là aussi un beau potentiel.
 
 
Septième, les Roule Ta Bille. Beaucoup d'absents ce week-end dans cette équipe, pour une composition fortement expérimentale. L'apprentissage a été parfois douloureux, parfois plus satisfaisant. 
 
Enfin, à la huitième place, les juniors Troubadours sont loin d'avoir démérité. Ils se placent, et ils passent. Contre des grands, difficile cependant de tirer son épingle du jeu. Une bonne agressivité sur le ballon, ils n'ont en tout cas peur de rien !
 
Les équipes juniors Cycl'one (sans Jérémy) et les Troubadours se sont affrontées dans un mini tournoi junior, remporté par les Alsaciens.
 
Un bilan très positif pour ce tournoi à l'ambiance agréable, au timing respecté, à l'organisation nickel.
 
Les trophées du tournoi.
 
Merci aux Troub', et à l'année prochaine !
 
Toutes les photos sont de Romain Gadiolet.
Gingo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.