Le week-end dernier se déroulait à Dijon la convention annuelle des Pas Le Bon Pied, Dijon sur la Roue. Une conventin multi-disciplinaire, la seule qui propose en France du flat, du trial ou encore du tout-terrain en dehors des Coupe de France. L'occasion donc pour les pratiquants des disciplines extrêmes de se mesurer, le tout dans une ambiance festive et détendue.

Dijon sur la Roue a une place particulière dans le calendrier des conventions, compétitive certes, mais extrêmement fun, c'est une convention qui porte un esprit, une ambiance ! Et c'était le cas encore le week-end dernier, magré quelques difficultés et mésaventures !

Le week-end devait commencer le samedi après-midi avec le trial. Depuis déjà quelques années, les organisateurs ont un solide partenariat avec le magasin Ikea, qui fournit l'espace (son parking), et les palettes, pour une compétition de haute volée. Mais voilà, cette année, le temps en a décidé autrement, puisque la pluie s'abat sur Dijon, condamnant l'épreuve de trial. Ni une ni deux, les organisateurs se retournent et organisent d'emblée une épreuve de speed trial sous un préau abrité. Cette épreuve sera remportée sans surprise par le favori, le Suisse Pierre Sturny, devant Armand Martinez qui s'invite brillamment sur ce podium, complété par Eddie Ducol.


Armand Martinez lors du speed trial. Photo PLBP

La compétition enchaine avec le flat. Ce sont les frères Mercat qui domine cette compétition, marquée par un incident extérieur : Alexis Lebeau finit avec les pompiers suite à une chute lors d'une cascade dont il a le secret. Bon courage Alexis, bonne récupération ! Le flat se terminent donc avec un public et des monocyclistes qui ont la tête ailleurs. Le podium : Cyril Mercat devance Alexis Mercat et Kévin Gaudillère.


Les frères Mercat en finale du flat. Photo Romain Gadiolet

Une bonne (courte) nuit de récupération, et place au basket. La journée entière lui est consacrée. Six équipes s'affrontent dans un tournoi qui, s'il n'a pas autant de niveau que ceux de la ligue, n'en reste pas moins très disputé. En finale, une très petite équipe Woom finit par arracher la victoire contre une également petite équipe Anim'à fond. Les Cycl'One terminent à la troisième place.

Et puis arrive le gros, le gras MUni. Et là, le soleil est au rendez-vous. Le tout-terrain à Dijon, c'est sacré, et il faut aussi sacrément débrancher le cerveau. Alors certes, il y a les versions « timide' (expert, espoir), mais globalement, c'est du beau, du très beau MUni ! A ce petit jeu, c'est Jérémy Caire qui fait parler l'expérience et remporte l'épreuve, devant Paul Sergent et Pierre Sturny.


Le podium du basket. Photo DSLR.

Un gros week-end de plaisir sur une roue ! Bravo à tous pour le déplacement, bravo aux organisateurs pour qui cette année n'a pas été simple, et rendez-vous à Dijon sur la Roue 2016 !

En lire plus sur le blog de Romain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.