Ce week-end avait lieu à Cologne le championnat de monocycle extrême, version hiver, édition 2014. Grosse fiesta pour un événement sympa et animé sur les disciplines extrêmes de notre sport.

Et comme d'habitude, le lieu fait plaisir à voir, de belles zones de trial, retorses, et un espace approprié pour le flat. Le tout bien mis en valeur par des mises en lumières précises et originales, les photos en tout cas, sont splendides, et l'ambiance sur place semble à la hauteur, festive, délirante, bref, monocycliste. Toutes les photos sont de Lara Beins. J'ai assez peu d'info, alors, je vous donne les résultats, et si vous y étiez et que vous avez envie de raconter plus, n'hésitez pas à le faire sur le forum !

Le trial ! Soixante-seize participants toutes catégories confondues pour une des plus grosse compétition de trial d'europe, et probablement celle avec le plus de niveau sur le vieux continent. Le trial a logiquement été dominé par le hongrois Márk Fábián (premier ex aeco des qualifs au derniers championnats du monde, il avait finalement terminé cinquième lors de la finale). Le deuxième et le troisième sont un peu plus récents sur le circuit. Le danois Jonas Jørgensen a termné deuxième, devant le tchèque Jan Střelec.

En junior, le suisse Jérémy Bonzon a pris la première place,  devant le danois Johannes Brink et l'allemand Mimo Seedler. Chez les filles, c'est Federica Tantardini (Suisse) qui s'impose devant deux allemandes : Lalenia Hirte et Nelly Otte.

Du côté du flat, c'est l'habitué des podiums Raphael Pöham (Autriche) qui s'impose devant le danois Christian Brink, et l'unique français monté sur un podium à cet EUC : Adrien Delecroix, coutumier du fait.

Chez les juniors, Johannes Brink a gagné, devant Jérémy Bonzon et le belge Bavo Schoofs. Pour les filles, Sophia Pellmann (Allemagne) gagne devant Laura Courtens (Belgique) et Alissa Portavecchia (Suisse). Quarante-cinq compétiteurs se sont affrontés en flat. Adrien a fait d'une pierre deux coup, puisqu'il a également obtenu la médaille de bronze en street, devancé par Elias Pöham et l'incontournable Krisztián Kovács (Hongrie). Trente-neuf compétiteurs étaient inscrits en street.

N'hésitez pas à aller faire un tour sur le facebook de l'événement, où il y a pas mal de photos sympathiques.

L'organisation repose beaucoup sur les épaules de Moritz Eisbach, félicitations à lui !


Moritz Eisbach

Réagir sur le forum.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.