Ce week-end, se déroulait à Ingré le plus gros tournoi de monobasket annuel. Seize équipes seniors, cinq juniors. Et une nouvelle formule de poule, qui a plutôt séduit les monobasketteurs. Oui, le reproche qu'on faisait souvent à ce tournoi, c'était le temps de jeu. Anim'à fond a toujours eu une forte volonté de faire les matchs de classement pour tous (ce qui en soit est génial !), et la place centrale à la fois historiquement et géographiquement du tournoi ont fait que toutes ces équipes bénéficiaient parfois d'un temps de jeu moindre. Le second reproche était le temps d'attente entre les matchs. Mais voilà, à Anim'à fond, on prend les problèmes à bras le corps, et ils ont proposé ce week-end des solutions à tout cela.

Premièrement : levez-vous ! Des matchs dès 8h30 le matin avec une fin à 20h30. Le tour du cadran pour encore plus de monobasket. Cela a permis, d'augmenter les temps de matchs à 2 x 10 minutes contre 2 x 7 l'an dernier. Deuxièmement : deux groupes en phase de poule. Le matin, les groupes A et B jouaient, et l'après-midi, les C et D. Cela a permis d'être bien chaud sur l'ensemble des matchs, avec relativement peu d'intervalle entre les matchs.

Mais allons-y, attaquons le coeur du sujet : le tournoi lui-même !

Samedi matin, les groupes A et B se jouaient. Pour rappel, vous pouvez trouver les détails des matchs, des statistiques joueur par joueur (non contractuel, parfois l'ordinateur de la table de marque était lent à la réaction !) sur le site de la ligue.

Sans surprise, le groupe B a été dominé par le Woom Noir, sans forcer. Les Anim'à fond ont pris la deuxième place, malgré une victoire difficile contre Clairement Fait Rond, pourtant junior.

Le groupe A voyait s'affronter pour la première place deux challengers du tournoi, les Woom blancs, et les Monogygotes. Ces derniers ont cueilli leurs adversaires à froid en les dominant dès le premier match 24-15. Ces deux équipes sont tout de même passées en élite.

Dans la poule C, les Wheel Frites de Louvain-la-Neuve ont également surpris Cirqu'en Retz, en sortant le grand jeu. Victoire 24 à 20 pour les Belges. Ces deux équipes ont tout de même pu prendre les places pour passer ensuite en poule élite. Notons la belle performance des juniors Troubadours, qui ont réussi à battre l'équipe une des Rennes monostars.

Enfin, dans la poule D, les AOC ronds, s'en sont logiquement sortis, et ils ont été accompagnés des Troubadours, facile vainqueurs des Roule Ta Bille.

Voici donc le tournoi qui se dessine avec d'un côté les espoirs, et de l'autre les élites. Un gros tournoi élite, puisque derrière l'équipe dominatrice du Woom noir, cinq à six équipes peuvent se battre pour une place au soleil. Les habitués AOC ronds, mais aussi les Cirqu'en Retz et les Woom blancs. Ces équipes sont peu à peu rattrapées par les Monogygotes et les Wheel frites. Sans compter les grands absents Cyc'Ass !


Wheel frites versus Woom blanc. Photo de Romain Gadiolet.

En élite, les matchs sont serrés. Les Monogygotes échouent de peu face aux Cirqu'en Retz, qui remportent la poule après leur victoire sur les AOC ronds. Le Woom noir n'a de nouveau pas de concurrence. Les blancs prennent le meilleur sur Wheel Frites. Et c'est dur pour les petits poucets, Anim'à fond et Troubadours.

La première demi-finale voit donc s'affronter l'AOC rond et le Woom noir. Les taux de réussite au shoot sont légérement à l'avantage des AOC dans le premier match. Qu'est-ce qui fait donc la différence ? Le nombre de tentatives ! 29 shoots pour les noirs, contre seulement 12 pour les Ronds. Prendre des shoots reste difficile face à une défense solide, mobile et stable comme celle des champions du monde en titre.

La seconde demi-finale oppose Cirqu'en Retz et le Woom Blanc. Et c'est serré. Très serré. Douze partout à la fin du temps règlementaire, ce sont les prolongations qui se profilent. Dès le début des prolongations, les Woom blancs inscrivent un trois points par l'intermédiaire d'un Franck « on fire », qui leur donne de l'air. Mais c'est sans compter sur le mental des Cirqu'en Retz, qui réussissent à revenir via Rom's et Nico pour aller s'imposer sur le fil seize à quinze.

En finale, les Woom prennent le large d'entrée, et les Cirqu'en Retz ne seront jamais en position de revenir. Jim et Nico exclus rapidement pour trois fautes, le match se termine sans surprise avec une victoire indiscutable des noirs, invaincus sur le tournoi.


Noé de Clairement fait rond. Photo de Romain Gadiolet.

Côté junior, le tournoi est dominé par deux équipes : les Anim'à fond emmenés par Marin et Melchior, et Clairement fait rond et son leader, Clément. Ces deux équipes remportent tous leurs matchs, et leur confrontation en poule tourne à l'avantage d'Anim'à fond, grâce à une réussite au shoot à environ 50% contre 30% pour leurs adversaires. Le chemin est trâcé pour ces équipes, elles se retrouveront en finale ! Une finale serrée, où les Anim'à fond rejoignent leurs adversaires à 30% de réussite. Dominés au rebond, ils s'inclineront donc devant Clairement fait Rond, vainqueur du tournoi junior. Ces équipes arrivent à maturité peu à peu, et pourront faire mal d'ici quelques années en senior !

Mais Ingré, c'est également une ambiance, du soleil, du plaisir. Du all star game, concours de lancer franc, de trois points, et de figures. De la détente, de la discussion. Bref, du bonheur ! Et de la fatigue. Et du bonheur. Beaucoup de bonheur. Le temps était splendide, les équipes se mélangeaient pour manger ensemble au soleil. Certain se sont même un peu enflammé (voir photo…). En tout cas on préfère voir Louis en forme comme ça que sur une civière comme au tournoi de Bron !


Louis des Wheel frites, à l'aise sous le soleil ! Photo de Pierre-Emmanuel Philippe.

Merci à Anim'à fond pour l'organisation, notamment Cyril et Thierry.

Un petit article de presse (République du Centre).

Le point de vue des Wheel frites sur le tournoi.

Le point de vue Woom sur le tournoi.

Réagir sur le forum.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.