Ah Louvain-la-Neuve ! Ses maisons de briques, ses courettes, et surtout son tournoi de monobasket ! Organisé par le club de Wheel frites, l'accueil en Belgique est toujours chaleureux et amical. D'ailleurs, nous avions eu des recommandations sur comment se fournir en bonnes bières Belges. Beaucoup de monocyclistes ont donc profité du jour férié en France pour s'arrêter dans un immense magasin afin de goûter ce qu'on fait de mieux en Belgique (qui a dit des frites ?).

 

Samedi matin, 9h, c'est parti. Les équipes se départagent les places en élite dans les trois poules.

 

Poule A. Les pronostics se sont avérés exacts. Les Cycl'Ass devancent les Woom Blancs et Rennes Monostars. Ces trois équipes prennent la direction de la poule élite, laissant Circacro (une équipe wallone, pas flamande comme je l'avais dis par mégarde dans l'article de présentation), Troubi, et Flip Flap 2 descendre en espoir.

Poule B. Les Woom Noir dominent logiquement la poule, devant les Wheel frites verts, aka US Frites, vu la présence bénéfique de Kyle. Une belle équipe qui sort bien son épingle du jeu. Derrière, les Troubadours alignent une belle équipe et rejoignent donc aussi l'élite. Direction l'espoir pour Monokenpils (Bruxelles), les circassiens d'Amiens (Une roue rien qu'une) et l'équipe première de Flip Flap.

Poule C. L'AOC prend la première place de la poule, même si Anim'à fond leur a donné des sueurs froides, puisqu'ils gagnent seulement de trois points. Anim'à fond et Wheel frites n'ont pas réussi à se départager et finissent à un score de 15 partout. Ces trois équipes rejoignent l'élite, laissant Roule Ta Bille, Woom Jaune et Flip Flap junior rejoindre l'espoir.

 

Puis voici donc les immenses poules élite et espoir. Tout le monde affronte tout le monde dans chaque poule. Beaucoup de matchs donc. Certains tendus, d'autres faciles, certains tranquille, certains bourrins.

 

Côté espoir, les trois équipes Flip Flap ferment la marche en compagnie des Amiennois de l'école Cirquonflexe. Quatre équipes qui manquent encore beaucoup d'expérience en tournoi. La motivation impressionnante des jeunes filles Flip Flapiennes fait chaud au coeur. Je retiens notamment l'enthousiasme exhubérant de l'une d'entre elle lorsqu'elle a eu l'opportunité d'arbitrer un match. Ca fait plaisir à voir ! On trouve également dans ce wagon de queue les jeunes du Woom jaune, qui ont montré beaucoup d'envie, mais qui manquent encore de maturité dans leur jeu. Viennent ensuite les Roule Ta Bille, qui payent cher leur incapacité à accomplir l'objectif principal du monobasket : marquer des paniers. Les jeunes Troubi compensent un manque de taille et parfois de maturité dans leur circulation de balle par beaucoup d'enthousiasme, et une belle habileté vers le panier. Devant, l'équipe reconstituée de Monokenpils a bien sorti son épingle du jeu dans cette poule. Ils ont seulement été devancés par Circacro, auteurs d'une bonne deuxième poule, s'appuyant notamment sur leur numéro 17, armé d'un très bon shoot. Ce sont les vainqueurs de la poule espoir.

 

Dans la poule élite, plusieurs combats se mènent en parallèle. Le premier, c'est celui des Cycl'ass (surtout) et des AOC (encore et toujours) pour faire tomber le Woom Noir. Les vert et bleu accrochent les champions du monde en titre et ne perdent que de trois petits points. C'est plus compliqué pour les AOC avec seulement 5 joueurs ; ils laissent aussi s'échapper la deuxième marche du podium lors d'un match épique contre les Cycl'Ass, avec des « zigzagages » à des vitesses folles, en particulier entre Toinou et Adrien Caire.

Le second combat, c'est celui d'un tas d'équipes encore un petit cran en dessous, qui tentent de rester dans la première moitié du tableau final. Si le Woom Noir survole le tournoi avec 23 à 43 points d'écart sur tous les autres matchs, ça n'est pas pareil pour le Woom Blanc : en face, les Animafond sont comme toujours…. à fond ! Et les Troubadours ne sont pas venus faire les clowns et jouent très vite avec un duo Valentin – Benoît au taquet. Ce sera match nul pour les « blancs » contre ces deux équipes. Les deux teams de Wheel Frites montrent deux beaux collectifs, mais il manquera le petit plus (une sauce andalouse peut-être ?) qui leur permettra de briller dans cette poule. Les US Frite battent quand même leur équipe-soeur, les alsaciens et les rennais, ce qui les placera à la 6ème place sur 9. Nos gentils (géniaux ?) organisateurs, aka l'équipe des Wheel Frites, ne s'imposeront que sur leur match contre Rennes ; dur d'être aussi performant que d'habitude quand on organise un des plus gros tournois de la ligue ! Enfin, les Rennes Monostars ne trouveront pas plus le chemin des paniers que les Roule Ta Bille et perdront tous leurs matches. Derniers du classement et derniers couchés le samedi : y'aurait-il une justice ?


Photo piquée aux Wheel frites, sur le blog du tournoi.

Parlons-en d'ailleurs, du samedi soir ! Nous avons eu un super resto commun dans le centre de Louvain-La-Neuve. Le service a pris du temps, ce qui nous a permis de discuter, faire la fête ensemble, bref profiter. Du stress pour Marie, merci à elle ! Burger frites, en Belgique, ça fait du bien ! 

 

Merci à toute l'orga pour encore une fois un tournoi qui s'est déroulé sans anicroche. Une nouvelle formule convaincante, et beaucoup de jeu. Les 4h20 de matchs sont certes restés dans les jambes, mais ils resteront surtout dans les mémoires !

 

Le classement final : 

Elite :
1 Woom Noir
2 Cycl'Ass
3 AOC
4 Animafond
5 Woom Blanc
6 US Frite
7 Troubadour 1
8 Wheel Frite
9 Rennes Monostars
 
Espoir :
1 Circacro
2 Monokenpils
3 Troubadour 2
3 Roule ta bille
5 Flip Flap 1
5 Woom jaune
7 Une Roue
8 Flip Flap 2
9 Flip Flap junior

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.