Il existe en monocycle des courses… de lenteur. En avant sur une planche de 15 cm de large et 10 mètres de long, ou en arrière (30 cm de large).

Pour gagner ? Aller le plus lentement possible, sans s’arrêter, ni dévier de sa trajectoire. Cette année, il y avait plusieurs de phases de qualifications avant la finale.

Baptiste lors de son passage victorieux en 1min36s

Baptiste ALBERT, de Sophia, près de Cannes, est champion du monde de la discipline en 1 minute 36 secondes en lenteur avant. Cette année le niveau des candidats s’est nettement élevé ; ainsi plusieurs candidats ont dépassé la minute.

Il a bien voulu nous livrer quelques-uns de ses secrets :

 « Je fixe la planche visuellement 2m en avant jusqu’au bout et même après. Mon regard se focalise pour ne pas être perturbé par le bruit environnant. Il est important de s’équilibrer avec les bras et de les relâcher à l’extrémité. J’utilise beaucoup les mouvements du bassin pour rectifier ma position. Lors de ma préparation, j’essaie de parcourir les rampes de la promenade des Anglais à Nice à très basse vitesse avec mes camarades de club. J’ai été très heureux de représenter la France à ces championnats du monde. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.