Après deux années de rodage, la ligue revient en force cette année. Elle a profité de l'été pour se cadrer et se doter d'un organe de direction, qui a pu sortir le premier réglement, et cadrer notre pratique ! Nous voilà donc sur de bons rails pour entamer cette troisième année de ligue.

Pas moins de cinq tournois au programme cette année. Nous allons commencer avec un petit tour du côté de Bron le week-end prochain, 14-15 décembre. Puis nous irons faire un tour au bord de la mer, à Saint-Brévin les 18 et 19 janvier. Nous poursuivrons à Ingré du 7 au 9 mars, puis à Louvain-La-Neuve du 26 au 27 avril. Enfin nous terminerons la saison à Brumath, à une date pas encore connue.

Mais commençons par le début : Bron. Nous serons accueillis dans une immense halle des sports universitaire, le terrain idéal pour jouer beaucoup et profiter pleinement d'un week-end monobasketteux. Les inscriptions sont limitées à 16 équipes et nous sommes proches du compte ! Une petite présentation des forces en présence s'impose…


Photo de Loïc Guiraud.

Woom noir

Que dire ? Double champion du monde, rarement inquiétés, les Woom sont les plus sérieux candidats à leur propre succession en tête de la ligue. Leur meilleur ennemi est peut-être eux-mêmes, puisqu'ils ont parfois du mal à démarrer la machine dans les matchs à enjeux. Mais une fois qu'elle est partie… dur dur de l'arrêter ! Et quand l'un des joueurs est verrouillé par la défense, il y en a toujours d'autres pour prendre le relai ! Un gros cinq majeur, une belle profondeur de banc. Ils seront à domicile à Bron, et ce sera probablement très difficile de venir les y chercher !

Woom blanc

Cette équipe a un jeu qui dépend beaucoup de sa composition. Moins présente sur les tournois l'année dernière, elle aura à coeur de montrer à Bron qu'elle est toujours présente, et capable de grandes choses. Les joueurs s'entrainent, progressent, et ne sont donc jamais à négliger. Avec son organisation et ses talents, cette équipe est tout à fait capable d'un podium.

Woom jaune

Le jaune, c'est l'équipe 3 du Woom. Souvent sans prétention, cette équipe s'inscrit avant tout dans une démarche de plaisir (ça fait pompeux dit comme ça !). Et si on jouait au monobasket ?! En tant que troisième équipe du club, elle sera forcément moins performante que les deux autres, mais nul doute qu'il y aura tout de même du jeu !

Les Troubadours

Les Troubadours ont le sang chaud, beaucoup d'individualités et un bon volontarisme à l'entrainement. Quand ils décident de travailler sur quelque chose, on le sent ! Ces messieurs-dames veulent apprendre à arbitrer ? Ils le travaillent à l'entrainement, et les voilà avec des arbitres performants.  Et c'est également vrai sur le terrain. Dommage que la pression les fasse parfois déjouer, car c'est une équipe à fort potentiel. Espèrons qu'ils réussisent à l'exprimer lors du tournoi.

AOC Rond

L'AOC rond est une équipe bourrée de talent. Si l'entrainement régulier était là, il est certain qu'elle serait au top, au coude à coude avec les meilleurs. Mais leurs joueurs sont dispersés, et de plus en plus en prise avec d'autres obligations. On sentait de plus un petit peu de lassitude en fin de saison dernière dans leur équipe. Cependant, si la trève estival leur a permis de se ressourcer, ils peuvent revenir plus fort que jamais. Leur objectif devrait être de se retrouver autour de l'essentiel : leur plaisir de jouer. Et alors ils seront dangereux, très dangereux. Sans pression et concentrés, ils développent le jeu le plus spectaculaire des équipes de monobasket.

Cacycy

Oui, le nom est bizarre. D'ailleurs, des rumeurs annoncent un nom plus… évolué. Pourtant, ce nom à une signification. CAsses rayons CYcl'hop CYcl'one. Les noms des trois clubs d'où proviennent leurs joueurs. Ah, on me glisse le nouveau nom à l'oreille : Cyc'Ass ! Après l'Amicale Ouest Coast, c'est donc une sorte d'Amicale des Alpes ! Cette équipe regroupe de nombreux talents. Baptiste, les frangins Caire plus rapides que la lumière. Les joueurs Casses Rayons qui avec Yann apportent leur jeu plus posé. Bref cette équipe est candidate au podium. Elle est cependant toujours très dépendante de ce jeu rapide, tout en contre-attaque. Si la défense adverse arrive à verrouiller cette vitesse, ils deviennent plus friable. Mais allez verrouiller Flash Gordon…

Anim'à fond

Les Anim'à fond s'entrainent, et c'est ce qui fait leur plus grande force. Ils ont donc un jeu collectif très développé, et s'appuient moins que d'autres sur les individualités. Ceci dit, actuellement, leurs entrainements sont moins fréquentés. A Bron, il leur manquera cependant quelques cadres, et l'équipe sera jeune. Il bénéficieront de la fougue associée ! Espèrons que la lucidité ne leur manquera pas dans les moments clés. Sur un exploit, cette équipe peut prétendre au podium, mais elle devrait plutôt disputer le ventre mou du classement, composé de toutes ces équipes en progression qui sont toujours à la traine derrière les plus grosses écuries. Mais il a les dents longues ce ventre mou (et un ventre avec des dents, c'est pas commun) !

Monogygotes

Les Monogygotes aussi s'entrainent. Une défense aggresive dans le bon sens du terme, un vrai collectif, c'est une belle équipe, toujours en progression. Il faut toujours se méfier des gygotes. D'autant que leur mercato estival fait peur… Ils ont recruté le roi du rebond, le grand Julien, précédemment membre du Woom noir. Avec cette recrue efficace sous le panier, les gygotes seront une équipe sur laquelle il faudra compter. C'est peut-être la pièce maitresse qui leur manquait pour accrocher les podiums !

Roule Ta Bille

Les Roule Ta Bille sortent leur équipe A. Oui, je sais, vous n'aviez pas remarqué qu'il y avait une A et une B. Mais nous on sent la différence, si si ! Le manque d'entrainement se paye cher pour les RTBs, qui stagnent lorsque les autres progressent. Souvent bien placés en défense, leur attaque est généralement erratique et peine à se mettre en place. Si le plaisir de jouer est là, les résultats le seront peut-être également !

Wheel frites

Wheel frites, oui. Ne vous moquez pas, ce sont eux qui ont choisi leur nom ! Et si vous vous moquez, ils ne se priveront pas de vous rappeler sur le terrain, que eux, ils ne sont pas là pour coller des gomettes. Un fort collectif, un très bon esprit. Ce sont probablement les seuls qui bénéficient actuellement des conseils d'un entraineur, ce qui permet d'optimisre les entrainements. Ce n'est que leur deuxième année dans notre ligue, mais ils se sont déjà creusé une belle place au soleil. Attention à mettre de la crème solaire !

Rennes monostars

Les Rennais sont les derniers arrivés dans la ligue. S'ils accusaient un certain retard sur les autre équipes en arrivant, ils s'entrainent sérieusement et comble rapidement le fossé. Sera-ce suffisant ce week-end ? L'avenir le dira ! Ils sont en tout cas très motivés, et nous montreront qu'on peut proposer du joli jeu à Rennes !

Les p'tits ver(t)s

Vert, la couleur de la nature. Vers qui rampe doucement mais surement VERS son but. Les ptits verts, si je ne m'abuse sont de Clermont. La tradition du monobasket y a été apportée par Mathieu, qui fait profiter l'équipe de son expérience, et de son agilité sur le monocycle. Envers et contre tous, vers la victoire, en prose ou en vers !

Les Pas Le Bon pied étaient également pressentis sur ce tournoi, mais les rumeurs indiquent qu'ils pourraient déclarer forfait faute de joueurs. Nous n'aurons donc pas de « >Camille cette fois-ci !

LES ÉQUIPES JUNIORS

Cycl'one

Les juniors de Cycl'one sont très motivés, et quand on les regarde jouer, on a l'impression de voir déjà une équipe de monobasket orgénisée. Coachée par Jérémy, ils profitent de sa connaissance du sport et progressent d'année en année, de mois en mois. Une future grande équipe !

Le clairement fait rond

Clairement, il ne nous laisserons pas sur le bord de la route comme deux ronds de flancs (désolé, je ne résiste pas à un jeu de mot pourri quand il me tend les bras). Cette équipe Clermontoise possède des joueurs juniors qui pourraient tenir excellement leur place en senior. C'est donc une équipe percutante et dangereuse sur laquelle il faudra compter !

Cycl'Hop

Les juniors de Cycl'hop font probablement plus de hockey de que de basket, mais la culture du basket est fermement implantée dans le club, qui a une grosse histoire de formation autour du sport. Ils profitent de la proximité du tournoi pour venir se souvenir de leur éclat et nous montrer ce dont ils sont capables. Hop Cycl'Hop ! Hop Cycl'Hop (ceci est une allusion difficile à saisir à la façon dont les Suisses encourageaient leur équipe de hockey au dernier Unicon…) !

Aller, histoire de vraiment se mettre dans le bain, jetons de nouveau un oeil à la vidéo faites par Yann à l'occasion du tournoi de Bron de l'année dernière.

 


N'hésitez pas à réagir sur le forum, apporter des précisions sur votre équipe, signaler une erreur, etc.

Gingo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.