Ce week-end se déroulait le marathon de Düsseldorf, le plus gros marathon monocycliste annuel. Des pointures étaient au rendez-vous pour se mesurer, et vérifier leurs états de formes respectifs.

De gauche à droite : Marine, Mo, Martin et Thomas. Photo de Maxime.

Côté Français, sept monocyclistes avaient fait le déplacement. Une bien belle épreuve, avec une ambiance de folie tout le ong du parcours, beaucoup d'encouragements, des concerts, bref, des conditions qui permettent aux rouleurs de donner leur maximum. Un groupe de quatre personnes s'est relayé en tête de course jusqu'au 30ème kilomètre, ou Martin Charrier n'a plus pu suivre le rythme imposé par les allemands. Le podium sera donc 100% allemand (Christoph Hartmann devant Jan Logemann et Knut Steffens). On ne peut qu'être impressionnés par la performance quand on connaît la vitesse et l'endurance de Martin. Une quatrième personne a réussi à finir devant ce dernier, il s'agit de l'anglais Sam Wakeling. Tous ces rouleurs étaient en 36 pouces avec axe à vitesse. Roger Davies, dixième est le premier non schlumphé du lot. Thomas Pajon finit quant à lui onzième, une bien belle place en 29 à vitesse, avec même pas un an d'expérience sur ces monocycles difficiles à maîtriser.

A noter que les monocyclistes ont mis cinq minutes de plus que l'année dernière pour les premiers, probablement à cause à la fois d'un changement de parcours, et d'une météo moins favorable à la performance.

Vous pouvez retrouver un article de presse (en allemand), et les résultats complets. Quelques photos (pas que du mono).

Gingo

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.